Des reliques historiques vietnamiennes tombent dans l’oubli…

La plus ancienne tombe du temps des Seigneurs Nguyen, le tombeau royal de la Reine Doan Thi Ngoc ainsi que et le seul monument restant de la dynastie des Tay Son, la citadelle de l’empereur Hoang De, ont été gravement délaissé et tombent désormais en ruine dans la région centrale du Vietnam.

La tombe royale de la reine Doan Thi Ngoc est située dans le village Chiem Son, sur la commune de Duy Trinh , district de Duy Xuyen, dans la province de Quang Nam. Doan Thi Ngoc a été salué pour sa contribution dans le développement de la culture du mûrier, l’élevage des vers à soie et le tissage de la soie, dans la région au 17ème siècle.

Le village Tam Tang avait plusieurs types de soie célèbres, à la fois localement mais également vendus à travers le monde. En Mars de chaque année, les autorités locales organisent le festival Tam Tang, en commémoration de la reine.

Il y a bien un mur de béton construit pour protéger le tombeau, mais la porte de fer en face de la tombe s’est effondrée. En conséquence, les résidents locaux utilisent désormais le site pour faire brouter leurs bovins…

Nguyen Thanh Van, Le Chef du village Chiem Son, a indiqué que « le tombeau se trouve loin de toute zone résidentielle, et, par conséquent, on a négligé la gestion du site,on l’a laissé devenir une ferme d’élevage ».

En 1975, les autorités considéraient la relique comme un «vestige de l’époque du régime féodale ». Cela a conduit des résidents locaux de prendre des ressources à partir du site et à les utiliser comme matériaux de construction.

En outre, les voleurs ont utilisé des explosifs pour tenter de trouver un trésor caché sur le site. Pensant que de l’or avait été enterré dans la tombe.

Autre qu’un mur de béton et l’installation d’une enseigne, le site n’a pas encore été restauré. La Province de Quang Nam a maintenant plus de 49 reliques nationales, avec quatre d’entre elles, utilisée à des fins illégales. Parmi les 256 reliques provinciales, 21 ont encore besoin de restauration, 32 ont été gravement ruinée et 89 sites relique ont complètement disparu.

La citadelle de l’empereur Hoang De de la dynastie Tay Son est tombée en ruine dans province de Binh Dinh. Le roi Thai Duc ou Nguyen Nhac, a était le frère aîné de l’empereur Quang Trung, dans la commune de Nhon Hau, la citadelle a été construite dans le district de An Nhon en 1776.

Après la prise trône de Nguyen Anh en 1802, il a détruit de nombreuses reliques liées à la dynastie des Tay Son. La citadelle de Hoang De a été considérée comme la seule œuvre architecturale de la période Tay Son qui existe encore au Vietnam.

Depuis 2004-2007, le Musée de Binh Dinh, a travaillé avec l’Institut d’archéologie du Vietnam, ils ont effectué des fouilles le site et découverts de nombreux objets de grande valeur historique.

Après de nombreuses années, elle est tombée en décadence et a été exposé aux éléments atmosphériques.
De nos jours, le site est envahit par les mauvaises herbes et en grave décomposition.

Tran Duc Tong, qui s’occupe de la relique, a déclaré, «le site a été reconnu comme une relique historique et culturelle par le Ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme, mais il a été négligé pendant longtemps »

source : SGGP

You can leave a response, or trackback from your own site.


One Response to “Des reliques historiques vietnamiennes tombent dans l’oubli…”

  1. […] Ce billet était mentionné sur Twitter par voyage asie, Vietnam Guide Voyage. Vietnam Guide Voyage a dit: Des reliques historiques vietnamiennes tombent dans l'oubli… (http://bit.ly/haXZy5) […]

Commentez