Des villes vietnamiennes proposent un accès wifi gratuit pour attirer les touristes

hoi an vietnamUn certain nombre de villes au Vietnam ont commencé à fournir un accès wifi gratuit dans le but de promouvoir le tourisme, mais la question demeure sur la provenance des fonds pour de tels services.

L’an dernier, Hoi An, située dans la région centrale est devenue la première ville au Vietnam et en Asie à fournir un accès wifi gratuit dans sa ville.

Le réseau internet de 25 milliards de VND ( 1,5 million de $) compte 350 émetteurs qui permettent aux utilisateurs d’accéder à Internet haut débit depuis n’importe où dans la ville.

La ville de Ha Long dans la province de Quang Ninh au nord-est a également décidé d’emboîter le pas peu de temps après et la province a l’intention d’élargir l’accès à l’ensemble de ses communes, villes et villages.


En Juin 2012, les responsables du centre de la province de Thua Thien-Hue ont aussi approuvé un plan visant à investir au moins 20 milliards de VND sur l’accès wifi dans toute la ville de Hue, des émetteurs payés par la société de communication de données du Vietnam Co qui espère tirer profit de l’investissement grâce à la valeur ajoutée.

Plus récemment, au début de Novembre 2012, le Département Information et Communication du nord de la province de Nam Dinh a commencé la mise en œuvre d’un projet de construction d’un réseau sans fil public qui devrait être achevé d’ici Mars 2013, fournissant le wifi dans les bureaux publics, les écoles et les destinations touristiques.

Hoi-An-wifiLe projet devrait coûter 1 million de dollars et permettre l’accès à jusqu’à 20 000 utilisateurs lorsque la première phase sera mis en service.

Un fonctionnaire de l’information et de la Communication de la province de Quang Nam a déclaré lors d’une récente conférence que le problème était de savoir comment ils allaient faire pour gagner assez d’argent afin d’entretenir le réseau.

Le ministère a demandé au Ministère de l’information et des communications de fournir 50 pour cent du coût, mais en réponse, Nguyen Bac Son , le ministre de l’information et des communications a indiqué que le ministère n’avait pas les moyens de payer pour les réseaux locaux.

Nguyen Bac Son a souligné qu’il était impossible de fournir un accès wifi gratuit pour attirer les touristes car le Viet Nam était encore trop pauvre. En d’autres termes, le département local doit approcher les entreprises locales afin de trouver des solutions de financement.

Vu Binh Le, le directeur général de NetNam, a indiqué que ce serait un gaspillage de fournir un accès wifi gratuit si il était seulement utilisé pour surfer sur Internet.

L’utilisation des services d’administration électronique devrait également être encouragée pour en faire une proposition viable.

Un cadre supérieur de chez FPT Telcom a indiqué qu’il serait impossible de financer les réseaux wifi en utilisant le budget de l’Etat. Il a également déclaré qu’il serait préférable d’offrir des incitations aux entreprises pour subventionner des réseaux tels que les droits d’utilisation des terres et des politiques d’investissement préférentiels.

You can leave a response, or trackback from your own site.


Commentez