La cérémonie d’offrandes à la forêt d’une minorité ethnique devient patrimoine national

Une cérémonie effectuée par le plus petit groupe ethnique minoritaire du Vietnam a été reconnu comme l’un des 33 nouveaux inscrits au patrimoine culturel immatériel ou patrimoine culturel vivant du pays.

La cérémonie d’offrandes à la forêt a été préservée par le groupe de la minorité ethnique Pu Peo, avec seulement quelques 705 membres répartis dans toute la province septentrionale de Ha Giang, selon un communiqué du ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme du Vietnam.

Les ancêtres des Pu Peo avaient fait leur vœux dans un temple en face d’une forêt sacrée puis ils ont enseigner à leurs enfants de le préserver.

Pour le peuple de la minorité ethnique vietnamienne des Pu Peo, rendre hommage à la forêt, c’est préserver le culte de leurs ancêtres.

Le fait que la forêt soit sacrée joue un rôle important dans la vie quotidienne de la minorité ainsi que leurs vies spirituelles et le peuple Pu Peo doit se conformer à des règles strictes, notamment avec l’absence de la coupe des arbres pour faire du feu ou le déboisement pour la culture. Ils doivent également conserver les forêts propres en ne jetant aucune ordure.

Chaque année, le 6 Juin du calendrier lunaire, le peuple Pu Peo tient une cérémonie car ils pensent que c’est le jour le plus propre de l’année, gardant les cieux et la terre sacrée.

La cérémonie et la fête qui suit ont lieu dans le village de Chung Trai dans la province de Ha Giang.

You can leave a response, or trackback from your own site.


Commentez