La danse du lion et de l’espoir pour fêter le début du printemps à Lang Son

Pour les groupes ethniques de la province de Lang Son, la danse du lion a une grande signification car elle est exécutée afin de leur apporter chance et richesse pour l’année. Elle est souvent la plus joyeuse des fêtes de village.

La danse du Lion est connue parmi les groupes ethniques Kinh, Hoa, Tay, et Nung. Elle apporte de la vitalité aux festivals, symbolisant les aspirations de la population pour une vie meilleure.

Trois lions très imposants sortent accompagnés par le son bruyant des tambours et des gongs. Le plus gros lion, le noir est le lion père que les Tay appellent tigre. Les deux autres lions, bleu et jaune, sont ses enfants. Au quartier de Hoang Van Thu, dans la ville de Lang Son, un lion est contrôlée par deux personnes qui tiendront la tête et la queue. Le groupe suit chacun de ses pas de danse en cadence avec enthousiasme au son des tambours et des gongs.

Do Tien Doanh, de la ville de Lang Son, a déclaré que pendant les fêtes, la danse du Lion est une manière de prier pour la bonne chance et la richesse afin que les hommes d’affaires vendent leurs produits et que les agriculteurs aient récoltes exceptionnelles.

Les minorités ethniques Tay et Nung accomplissent leur danse du lion suivant différentes étapes, comprenant la prosternation, la salutation, la naissance, les sauts et la danse. La musique est très importante, les tambours doivent garder le rythme au fil des différentes étapes.

D’ailleurs, très peu de personnes savent comment contrôler le tigre. Selon Hoang Thanh Xuan, le chef d’une équipe de danse du lion dans la ville de Lang Son, la plupart des artistes ont besoin de plus de 10 années d’expérience avant d’obtenir suffisamment de pratique pour contrôler le tigre noir. Ceux qui réussissent bien peuvent ensuite enseigner les compétences nécessaires aux d’autres.

M. Xuan a ajouté que la tête du tigre noir est utilisé dans de grands festivals ou les cérémonies. Avant toute prestation sur la scène, il doit être amené au temple pour offrir de l’encens, et prier pour la bonne chance.

Hoang Thanh Xuan indique également que le tigre doit lécher la porte avant d’entrer dans une maison, puis se prosterner trois fois devant l’autel des ancêtres. Il indique que la porte est souvent hanté par des fantômes ou des maux, le tigre veut juste les chasser. Après cela, le tigre doit symboliquement danser devant l’autel. Après la prière, les interprètes dansent au son de la musique pour dire au revoir au maître de la maison. Chaque équipe se compose généralement de 5 ou 6 membres, qui peuvent tous jouer du tambour et des gongs.

Contrôler la tête du lion est plus difficile que de manipuler sa queue, car elle est plus lourde et les étapes demandes de la fermeté. La queue ne doit qu’emboîter le pas.

La danse du Lion pendant le festival du printemps a pour but de prier pour de bonnes récoltes. Au cours des trois premiers jours de la fête du Têt, les villageois aiment voir leur propre équipe de danse du lion s’exécuter ou bien être en concurrence avec d’autres équipes provenant des régions voisines.

Une petite vidéo d’une danse du lion :

source : vovnews

You can leave a response, or trackback from your own site.


One Response to “La danse du lion et de l’espoir pour fêter le début du printemps à Lang Son”

  1. […] Ce billet était mentionné sur Twitter par voyage asie, Vietnam Guide Voyage. Vietnam Guide Voyage a dit: La danse du lion et de l'espoir pour fêter le début du printemps à Lang Son (http://bit.ly/fdkPog) […]

Commentez