La province de Ha Giang maintient le projet de casino et de golf au Géoparc de l’UNESCO

geoparc Ha GiangLes autorités de la province de Ha Giang ont indiqué que les projets pour construire un casino et un parcours de golf sur la montagne rocheuse qui est aussi un Géoparc UNESCO restent inchangés, en indiquant qu’il n’y a pas de menace pour le site naturel alors que les habitants pourront profiter de la réalisation du projet en terme d’emplois.

Ma Ngoc Giang, le directeur en chef adjoint du Géoparc du plateau karstique Dong Van, a déclaré que le Casino et le parcours de golf de 18 trous seront construits à proximité de l’une des portes du parc.

« Le domaine de la construction ne sera pas significatif par rapport à l’ensemble du parc » a indiqué Ma Ngoc Giang à un journal vietnamien la semaine dernière. Le parc fait environ 2350 kilomètres carrés.

La gestion d’un parc géologique est différente d’une réserve de biosphère ou d’autres reliques dont la conservation doit aller de pair avec le développement a indiqué le directeur.

« Est ce que 250 000 personnes dans le parc pourront vivre si nous nous contentons de le préserver? » a demandé le directeur, en indiquant qu’il est allé dans plusieurs géoparcs dans le monde qui possèdent même des aéroports.

Les casinos et les terrains de golf sont des services haut de gamme, et puisqu’ils ciblent des gens riches, le risque que le site soit véritablement affecté est faible, selon lui.

« Les clients des services haut de gamme sont ceux qui dépensent beaucoup d’argent et veulent être au calme et profiter de la culture locale. »

Seuls les étrangers sont autorisés dans les casinos au Vietnam.

Les hauts plateaux de Dong Van ont une population de plus de 250 000 personnes appartenant à 17 groupes minoritaires et 70 pour cent d’entre eux sont des H’Mong.

Dong Van a été nommé un parc géologique mondial en 2010 pour être une plaque tournante de la culture ethnique et pour retracer l’histoire géologique de la formation et du développement de la Terre.

Le calcaire peut être trouvé dans 11 couches de 80 pour cent de sa superficie et de deux des couches sont des sédiments qui remontent à 400 – 600 millions d’années.

Le parc est largement reconnu comme l’un des plus beaux, sinon le plus beau au Vietnam.

Il est l’un des deux géoparcs en Asie du Sud-Est, avec Langkawi en Malaisie, et fait parti des 54 géoparcs connus dans le monde.

Son statut de géoparc a attiré plus de touristes dans la région avec 302 000 visiteurs en 2011 et près de 400 000 visiteurs l’an dernier.

Le premier trimestre 2013 a vu près de 140 000 personnes qui se sont rendus dans les hauts plateaux de Dong Van.

You can leave a response, or trackback from your own site.


Commentez