Le Parc national de Cat Tien : un paradis de l’écotourisme

Cát Tiên Viet NamLe Parc National de Cat Tien propose aux visiteurs l’occasion de découvrir la nature et de contempler la beauté de la montagne, les forêts de grands arbres, des cascades et des écosystèmes diversifiés avec des espèces végétales et animales uniques en leur genre.

Le parc de Cat Tien est à environ 150 km au nord-est de Ho Chi Minh-Ville . C’est la destination écologique la plus grande et la plus attrayante pour faire de l’écotourisme dans la région du Sud-Est du Vietnam. Le parc propose des activités touristiques particulières telles que l’observation des oiseaux, faire du camping, faire de la navigation de plaisance et bien sûr du tourisme vert.

Cat Tien ecotourismeIl couvre une vaste zone de plus de 72000ha et il appartient à trois provinces : Dong Nai, Lam Dong et Binh Phuoc. Contrairement à d’autres parcs nationaux bien connus comme Cuc Phuong, Bach Ma et Ngoc Linh, le relief de Cat Tien est composé de forêt et de montagnes, avec des paysages naturels très diversifiés.

Le climat dans le parc comprend deux saisons, la saison sèche de décembre à avril et la saison des pluies de mai à novembre.

Le parc comprend des forêts de plaine et des marais principalement, formant plusieurs habitats différents, tels que des forêts d’arbres à feuilles persistantes et les forêts semi-caduques, les zones humides d’eau douce, des lacs, de grandes étendues de bambou, des prairies et des zones inondées. Il est d’importance internationale pour ses valeurs au niveau de la biodiversité. À ce jour, il a été confirmé que le parc abrite 1610 espèces végétales, comprenant 724 sous-espèces, 162 familles et 75 groupes. Parmi ceux-ci, 34 espèces sont inscrites dans le Livre Rouge du Vietnam.

cat-tien-La gamme de la faune dans le parc national de Cat Tien comprend 77 mammifères, 318 oiseaux, 58 reptiles, 26 amphibiens et 130 poissons, dont beaucoup sont endémiques du Vietnam. Bon nombre des animaux dans le parc sont répertoriés dans le Livre rouge du Vietnam et le Livre rouge de l’UICN. Parmi les espèces de grands mammifères, dont la présence a été confirmée dans le parc on retrouve le rhinocéros de Java, le gaur, l’éléphant d’Asie et le rhinocéros à une corne, ils sont tous en danger d’extinction.

Avec ces avantages naturels, le parc national a commencé à proposer des visites intéressantes pour permettre aux visiteurs de découvrir le parc.

Cat Tien national parcLes voyageurs au parc national de Cat Tien apprendront à reconnaître les arbres centenaires comme un séquoia de 700 ans (Afzelia xylocarpa), un arbre Tung de 400 ans (Tetrameles nudiflora) et un arbre Myrte de crêpe (Lagerstroemia) avec le tour Bang Lang. Des visites ornithologiques sont également populaires parmi les visiteurs qui sont intéressés par l’écotourisme. Il y a 318 espèces d’oiseaux dans le parc, caractérisant la diversité biologique ainsi que les types génétiques rares pour les scientifiques. Avec ces caractéristiques naturelles, le centre pour l’écotourisme propose des visites pour la recherche scientifique. Pour une visite d’observation des oiseaux, il y a des délégations qui s’enregistrent deux ans avant de choisir le meilleur moment de l’année pour voir les oiseaux rares. Ces visites sont principalement pour les scientifiques qui étudient la flore et la faune de l’écosystème forestier.
Un tour propose également aux visiteurs l’occasion de voir des animaux sauvages dans leur habitat naturel. Dans la forêt vierge, plongé dans l’obscurité, des véhicules spécialisés du centre transportent les visiteurs vers un pâturage.

Les visiteurs peuvent également voir des crocodiles dans le Bau Sau. Pendant la saison des pluies, l’étang a une superficie de 2000 ha, tandis que pendant la saison sèche, ce n’est que de 200 hectares. Par conséquent, au cours de la saison sèche, il est nécessaire pour les visiteurs de faire une marche de 5 km dans la zone humide pour voir les amphibiens et les reptiles dans la nature.

En plus des séjours écotouristiques, les visiteurs peuvent opter pour des rencontres culturelles qui permettent de découvrir des vestiges culturels de Oc Eo et des visites dans les villages ethniques de Ma et S’tieng dans la commune de Ta Lai.

Source: Nhan Dan

You can leave a response, or trackback from your own site.


Commentez