Le Vietnam demande la reconnaissance de l’UNESCO pour son traditionnel Tir à la corde

Tir à la corde VietnamLe ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme Vietnamien a demandé au Premier ministre la permission d’inscrire à la liste le jeu de tir à la corde traditionnel du nord du Vietnam dans un dossier multinational comprenant d’autres pays de la région qui sont également en quête de reconnaissance au patrimoine mondial de l’UNESCO pour cette pratique.

Selon le ministère, la Fondation du patrimoine culturel coréen les a convié à les aider à construire le dossier sur le tir à la corde traditionnel avec la Corée et d’autres pays asiatiques où cette compétition traditionnelle y est populaire.

Le dossier sera soumis à l’UNESCO pour la reconnaissance de la lutte à la corde comme une représentation du patrimoine culturel immatériel de l’humanité en 2015, selon un rapport du gouvernement.

Dans son rapport adressé au Premier Ministre, le ministère a indiqué que le tir à la corde était un patrimoine culturel particulier qui n’est pas seulement une pratique sociale mais qui apparaît également dans les rituels traditionnels et des événements festivaliers.

En particulier au Vietnam, l’activité, qui rend hommage à la puissance de l’unité, a été pratiquée non seulement par des Kinh, l’ ethnie majoritaire au Vietnam, mais également par de nombreux autres groupes ethniques minoritaires mineurs dans le pays depuis des générations, indique le rapport du ministère.

Tel que réglementé par l’UNESCO, chaque pays est autorisé à présenter un seul dossier au patrimoine culturel pour le statut de patrimoine mondial chaque année, mais rejoindre un dossier multinational n’est pas compté comme un dossier complet pour chacun des pays .

L’organisation, d’autre part, encourage la coopération entre les pays pour protéger, préserver et développer les patrimoines culturels communs.

Des représentants du ministère ont déclaré que de voir le Vietnam participer à la construction du dossier multinational est une bonne occasion pour le pays de renforcer son intégration régionale et internationale , ainsi qu’une bonne solution pour aider à populariser le patrimoine culturel du Vietnam.

You can leave a response, or trackback from your own site.


Commentez