Le Vietnam investit sur les transports

La Compagnie d’investissement et de développement des autoroutes du Vietnam (VEC) est le maître d’oeuvre des autoroutes Nôi Bài-Lào Cai et Hô Chi Minh-Ville-Long Thành. L’investissement de 15.000 milliards de dôngs pour l’autoroute Trung Luong-My Thuân de 54 km est assuré par la Banque d’investissement et de développement du Vietnam (BIDV). Les 2 projets restants sont le port de transit international de Vân Phong (province de Khanh Hoa, Centre), d’un investissement de 3,6 milliards de dollars, pris en charge par la Compagnie générale du transport maritime du Vietnam, ainsi que le pont Nhât Tân (Hanoi) et ses voies d’accès, dont le coût de près de 13.630 milliards de dôngs est financé par l’APD du Japon.

Selon Ngô Thinh Duc, vice-ministre des Communications et du Transport, ces projets de premier ordre contribueront à améliorer les infrastructures de communication dans les quelques années à venir et à accélérer le développement économique du pays.

« Cette année sera une année charnière dans la construction des autoroutes« , estime le ministre des Communications et du Transport, Hô Nghia Dung. Plusieurs projets importants seront mis en chantier : élargissement de la nationale 1, route reliant le pont Nhât Tân à l’aéroport international de Nôi Bài, route périphérique 3 à Hanoi, autoroute Hanoi-Lào Cai, 2e étape de la route Hô Chi Minh… En outre, le ministère des Communications et du Transport donnera une priorité à la construction de chemins dans une trentaine de communes n’ayant pas de route carrossable.

Le Vietnam investira cette année près de 15.000 milliards de dôngs dans la construction de telles infrastructures, informe le ministère des Communications et du Transport dans une conférence-bilan des activités de ce secteur en 2009, tenue mardi à Hanoi sous l’égide du vice-Premier ministre Hoàng Trung Hai. Sur ce montant, 5.357 milliards de dôngs seront prélevés sur le budget d’État et consacrés à la construction et à la réhabilitation de quelque 550 km de voies, de près de 19 km de ponts, ainsi qu’à la construction de voies de communication dans près de 300 communes. Sur cette enveloppe totale, une somme de 37.000 milliards de dôngs sera décaissée pour la réalisation de 30 grands projets, tels que le pont Cân Tho, les routes Nam Sông Hâu, Quan Lô-Phung Hiêp, l’autoroute Hô Chi Minh-Ville-Trung Luong…, révèle le ministre des Communications et du Transport, Hô Nghia Dung.

Le vice-Premier ministre Hoàng Trung Hai souligne la nécessité de renforcer la participation des entreprises de toutes les composantes économiques au développement des infrastructures de communication, lesquelles conditionnent l’essor socioéconomique national.

Le ministère des Communications et du Transport doit renouveler le mécanisme pour attirer davantage des entreprises privées dans la construction des infrastructures, recommande le vice-Premier ministre.

lire l’intégralité de l’article sur le courier du vietnam

You can leave a response, or trackback from your own site.


Commentez