Les jardins écologiques offrent à HCM-Ville une nouvelle opportunité de promotion touristique

Les éco-jardins ou jardins écologiques offrent à Ho Chi Minh Ville l’occasion de promouvoir l’écotourisme, mais selon le journal Sai Gon Giai Phong (Saigon Libérée), leur développement laisse encore beaucoup à désirer.
La ville organise un Festival jardins écologiques chaque année qui attire un grand nombre de participants.
La plus récente, tenue l’année dernière, a attiré les gestionnaires et les propriétaires de 90 jardins, pour la plupart situés dans des quartiers de banlieue comme Nha Be, Can Gio, Hoc Mon, Binh Chanh et.

Toutefois, les festivals servent simplement à amener les gens à connaître ce modèle écologique et n’aide pas à développer l’activité, selon le secrétaire général de l’Association HCM-Ville Tourisme, Huynh Van Qui.

Il y a eu de nombreux appels pour combiner le développement du modèle avec le développement de l’éco-tourisme.

La villa Hoc Mon H2O Eco-tourisme, qui a remporté le premier prix, est un exemple du succès obtenu par la combinaison des deux.

Mais il y a beaucoup d’autres jardins dans la ville qui n’ont pas réussi à se développer en tant que destinations d’écotourisme.

Certains experts estiment que pour le développement à long terme, il est nécessaire de regrouper les éco-jardins dans des éco-villages basés sur différents thèmes qui font la promotion des caractéristiques spécifiques.

Cela permettrait de promouvoir leur marque et de développer durablement l’écotourisme dans la ville.

Le tourisme est un secteur clé pour le pays et qui apporte de grands bénéfices à l’économie, mais a également contribué à la dégradation de l’environnement, en particulier au niveau de la biodiversité, selon les experts.

Le développement durable qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à satisfaire leurs propres besoins, se reflète dans le tourisme écologique ou environnemental qui assume la responsabilité de la nature.

Pour cette raison, le gouvernement a donné la priorité à l’éco-tourisme dans sa stratégie de développement touristique afin d’assurer la durabilité et les avantages économiques.

HCM-Ville a mis l’accent sur le développement de l’écotourisme avec les plans d’aménagement de jardins le long de la rivière Sai Gon. Le plan de 20 ans a reçu un large soutien, mais est resté sur le papier.

La Ville a demandé instamment au gouvernement d’avoir des politiques cohérentes qui favorisent les liens entre les éco-jardins et l’écotourisme.

Une des mesures pour développer l’éco-jardin est le développement des marchés de gros où les propriétaires de jardin et les agriculteurs peuvent vendre leurs fleurs.

La Ville a un seul marché, Ho Thi Ky dans le district 10, qui vende des fleurs. Il n’a pas la capacité de distribuer un million de fleurs tous les jours à la vue de l’augmentation du nombre de jardins.

source : vietnamnet.vn

You can leave a response, or trackback from your own site.


Commentez