Pour une reconnaissance du parc Ke Bang et la Citadelle des Hô par l’Unesco

Deux nouveaux sites du patrimoine du Vietnam attendent la reconnaissance de l’UNESCO.
Le Parc National Phong Nha – Ke Bang et la Citadelle de la dynastie des Ho ont été avancées par le Vietnam en collaboration avec d’autres 37 autres sites mondiaux qui sont proposés pour l’inscription sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO en tant patrimoines naturels et culturels.

Le parc national Phong Nha – Ke Bang est situé au milieu de la Cordillère annamitique, à 40km de la ville de Dong Hoi, à 500 km de Hanoi, et près de la frontière avec le Laos. La zone du Parc National est composée de 85 754 ha. Le site est divisé en 03 régions fonctionnelles: une région strictement protégée: 64,984 ha, les zones de réhabilitation écologique: 17,449 ha, les aires de service d’administration: 3,4114 ha.

Ke Bang est un centre de la biodiversité de l’éco-région du Grand Annamites , qui a été identifié comme l’un des deux cents centres de la biodiversité dans le monde (WWF, 2000). De plus, Phong Nha – Ke Bang ont été identifiés comme étant deux des plus importantes zones de regroupement d’oiseaux du Vietnam par BirdLife International (2005).

La construction de la Citadelle de la dynastie Hô a été achevé en seulement trois mois (de Janvier 1397 à Mars 1397). La citadelle fut la capitale de la nation Dai Viet dans les dernières années de la dynastie des Tran, ainsi que la nation Dai Ngu pendant sept ans (1400 – 1407), et a été officiellement nommée «Tay Do» pour distinguer c’est de la Thang Long – Dong Do Citadelle (capitale de l’Est). La seule citadelle construite au Vietnam dans un délai si court, la citadelle se compose de deux couches: la couche intérieure »Hoang Thanh a été construite avec de la pierre et la couche extérieure « La Thanh » a été construit avec de la terre.

Les murs de pierre ont été disposés de manière qu’ils puissent résister aux tremblements de terre et avait une hauteur moyenne de cinq mètres. Les pierres ont été posées sans ciment, et chaque pierre pesait jusqu’à 20 tonnes. La citadelle a quatre portes avec un canal qui l’entoure comme une couche supplémentaire de protection. Après plus de six siècles certaines parties de la citadelle se dressent encore presque intact.

En Février 2010, un dépôt pour la reconnaissance de la Citadelle de Ho dynastie comme un site du patrimoine mondial, culturel a été envoyé au Centre du patrimoine mondial. Les dossiers tentent de démontrer que la citadelle a une architecture nettement orientale, étant à la fois le centre du pouvoir ainsi qu’une forteresse militaire. La citadelle a également été construite pour représenter les deux redevances et des pouvoirs divins et relie l’espace naturel et humain. Grâce à des techniques de construction uniques toutes les sections de pierre majeures sont intactes et n’ont pas été touchées par le temps, les dégradations climatiques ou par l’empiètement urbain récent….

Irina Bokova, la directrice générale de l’Organisation des Nations Unies, Science et la Culture a indiqué lors de son discours à la session en cours du Comité du patrimoine mondial à Paris, que la 35e session examinera la Liste du patrimoine mondial, l’état de conservation de 169 des biens du patrimoine .

Patrimoine mondial est un rappel de toute l’unification l’humanité, dit-elle, ajoutant que c’est aussi un rappel des liens entre culture, nature et sociétés.

Jusqu’à présent, la Liste du patrimoine mondial possèdes 704 sites culturels, 180 naturels et 27 sites mixtes dans 151 pays sur l’ensemble de ses 187 États membres.

You can leave a response, or trackback from your own site.


Commentez