Posts pour le mot-clé ‘forêt tropicale’

Pourquoi visiter la ville de Haiphong dans le nord du Vietnam

Pourquoi visiter la ville de Haiphong (Hải Phòng) dans le nord du Vietnam
En voyageant à 102 km de la capitale Hanoi, vous trouverez la ville d’Haiphong – l’une des plus belles villes portuaires du Nord-Vietnam ayant encore une importance stratégique.
En vietnamien, « Hai » signifie océan, et « Phong » moyens de se défendre. Hai Phong a plus d’une fois du lutter contre les envahisseurs pour protéger la souveraineté du Vietnam. Mais cette ville avec ses temples et ses superbes plages peut également d’une élégance et d’une extrême richesse en même temps. Elle est surnommée  » La ville flamboyante « , surnom du aux nombreux arbres rouge flamboyant qui abondent autour de la ville.

La situation de la ville :
Hai Phong est donc situé à 102 km de Hanoi, sur la côte nord du Vietnam. La ville est l’un des principaux ports du Vietnam et une grande zone industrielle. Idéalement situé au carrefour des grandes routes maritimes, des voies d’eau, des chemins de fer et des autoroutes, Hai Phong est une connexion de circulation principale dans le Nord-Vietnam.

Le climat à Haiphong : Lire plus »

Voyage de Luxe au Vietnam pour dévoiler un nouveau tour dans la jungle

Situé à 160 km de Ho Chi Minh-Ville, le parc national de Nam Cat Tien couvre environ 185.000 hectares de forêt tropicale à feuilles persistantes, il y aurait en tout 600 espèces végétales, 240 espèces d’oiseaux et 50 espèces de mammifères, y compris le rhinocéros à une corne ( rhinocéros de Java ), une des nombreuses espèces menacées au Vietnam, figurant dans le Livre Rouge du monde.

Le parc a été créé en 1998 et est en fait composé de deux zones distinctes, la zone de Nam Cat Tien et celle de Cat Loc, qui sont liés par la rivière Dong Nai.

On pensait Le rhinocéros de Java éteint au Vietnam jusqu’en 1980, jusqu’à se qu’on en découvre quelques-uns dans la partie nord de Cat Loc.

En 1992, Cat Loc a été déclarée sanctuaire Rhino par le Fonds mondial pour la nature, qui estime qu’il n’y a que 5 à 8 rhinocéros de Java. Leur existence comme espèce est toujours menacée, même si on l’espère accroître la sensibilisation et une industrie de l’écotourisme durable peut assurer l’avenir de l’animal. Lire plus »