Posts pour le mot-clé ‘parc national’

Le parc national du cap de Ca Mau reçoit le titre Ramsar

Ca Mau CapParmi les trois principaux domaines de l’UNESCO a être reconnus dans la Réserve de biosphère de Ca Mau Cap, le parc national du cap de Ca Mau couvre 41 862 hectares, dont 15 262 hectares de terres et 26 600 hectares de zone côtière saline.

Englobant les communes de Dat Mui, Vien An et Dat Moi dans le district de Ngoc Hien, le parc national abrite 93 espèces d’oiseaux, 26 espèces de mammifères, 43 espèces de reptiles, neuf espèces d’amphibiens, 233 espèces de poissons, dont beaucoup sont des espèces d’animaux très rares .

Le parc national du cap de Ca Mau est le cinquième site Ramsar au Vietnam, je vous avais déjà indiqué qu’il était en cours de reconnaissance dans le dernier article sur Cap Ca Mau, c’est désormais officiel.
Lire plus »

Des explorateurs ont découvert 41 nouvelles grottes dans la province de Quang Binh dans le centre du Việt Nam

Quarante et une nouvelles grottes ont été découvertes tout récemment dans le parc national de Phong Nha-Ke Bang, un site classé au patrimoine mondial depuis le mois de Mars 2012, a annoncé le conseil de gestion du parc. Phong Nha-Ke Bang est situé dans la province centrale de Quang Binh, dans le centre du Việt Nam dont le chef-lieu est la ville de Đồng Hới ( à 50 km au sud du Parc ).
Le parc national de Phong Nha-Ke Bang a été créé afin de protéger une des plus grandes régions de karst au monde avec 300 cavernes et grottes et l’écosystème de la forêt sur calcaire dans la région de cordillère annamitique dans la côte centrale du Nord du Viêtnam.

Les 41 nouvelles grottes ont été découvertes par les explorateurs de la British Royal Cave Research Association, le long d’un tronçon de 20 km.

Sur les 41 nouvelles grottes, la grotte Ky est la grotte la plus profonde découverte au Vietnam. Le plus large est la grotte de Cua Nho, même si son entrée est si étroite qu’une seule personne ne peut passer à travers.
Toutefois, dans son intérieur la grotte s’élargit pour donner un immense sentiment d’espace.
Lire plus »

Pour une reconnaissance du parc Ke Bang et la Citadelle des Hô par l’Unesco

Deux nouveaux sites du patrimoine du Vietnam attendent la reconnaissance de l’UNESCO.
Le Parc National Phong Nha – Ke Bang et la Citadelle de la dynastie des Ho ont été avancées par le Vietnam en collaboration avec d’autres 37 autres sites mondiaux qui sont proposés pour l’inscription sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO en tant patrimoines naturels et culturels.

Le parc national Phong Nha – Ke Bang est situé au milieu de la Cordillère annamitique, à 40km de la ville de Dong Hoi, à 500 km de Hanoi, et près de la frontière avec le Laos. La zone du Parc National est composée de 85 754 ha. Le site est divisé en 03 régions fonctionnelles: une région strictement protégée: 64,984 ha, les zones de réhabilitation écologique: 17,449 ha, les aires de service d’administration: 3,4114 ha.

Ke Bang est un centre de la biodiversité de l’éco-région du Grand Annamites , qui a été identifié comme l’un des deux cents centres de la biodiversité dans le monde (WWF, 2000). De plus, Phong Nha – Ke Bang ont été identifiés comme étant deux des plus importantes zones de regroupement d’oiseaux du Vietnam par BirdLife International (2005). Lire plus »

De nombreux sites éco touristiques dans la région centre Vietnam

La région centrale du Vietnam a de loin l’écosystème le plus naturel, riche et diversifié dans le pays en dépit de ses conditions climatiques difficiles avec un été chaud, sec et venteux et de graves inondations pendant la saison des pluies.

Situé à une altitude de 1,000-1,450 mètres, le site d’écotourisme de Bach Ma dans le district de Phu Loc de Thua Thien-Hue est bien connu pour son climat plus frais et la diversité de sa faune et de sa flore.

Les 37 500 hectares de Bach Ma ont été reconnu comme un parc national en 1991. Les scientifiques ont jusqu’ici identifié plus de 2.000 espèces de plantes, 132 d’animaux, 358 d’oiseaux, 894 d’insectes, 57 de poissons et de reptiles et 52 espèces d’amphibiens.

Les autorités locales ont développé le parc de façon unique afin d’en faire un lieu touristique idéal qui attire tant de visiteurs nationaux et étrangers. Lire plus »

Pourquoi visiter la ville de Haiphong dans le nord du Vietnam

Pourquoi visiter la ville de Haiphong (Hải Phòng) dans le nord du Vietnam
En voyageant à 102 km de la capitale Hanoi, vous trouverez la ville d’Haiphong – l’une des plus belles villes portuaires du Nord-Vietnam ayant encore une importance stratégique.
En vietnamien, « Hai » signifie océan, et « Phong » moyens de se défendre. Hai Phong a plus d’une fois du lutter contre les envahisseurs pour protéger la souveraineté du Vietnam. Mais cette ville avec ses temples et ses superbes plages peut également d’une élégance et d’une extrême richesse en même temps. Elle est surnommée  » La ville flamboyante « , surnom du aux nombreux arbres rouge flamboyant qui abondent autour de la ville.

La situation de la ville :
Hai Phong est donc situé à 102 km de Hanoi, sur la côte nord du Vietnam. La ville est l’un des principaux ports du Vietnam et une grande zone industrielle. Idéalement situé au carrefour des grandes routes maritimes, des voies d’eau, des chemins de fer et des autoroutes, Hai Phong est une connexion de circulation principale dans le Nord-Vietnam.

Le climat à Haiphong : Lire plus »

Voyage de Luxe au Vietnam pour dévoiler un nouveau tour dans la jungle

Situé à 160 km de Ho Chi Minh-Ville, le parc national de Nam Cat Tien couvre environ 185.000 hectares de forêt tropicale à feuilles persistantes, il y aurait en tout 600 espèces végétales, 240 espèces d’oiseaux et 50 espèces de mammifères, y compris le rhinocéros à une corne ( rhinocéros de Java ), une des nombreuses espèces menacées au Vietnam, figurant dans le Livre Rouge du monde.

Le parc a été créé en 1998 et est en fait composé de deux zones distinctes, la zone de Nam Cat Tien et celle de Cat Loc, qui sont liés par la rivière Dong Nai.

On pensait Le rhinocéros de Java éteint au Vietnam jusqu’en 1980, jusqu’à se qu’on en découvre quelques-uns dans la partie nord de Cat Loc.

En 1992, Cat Loc a été déclarée sanctuaire Rhino par le Fonds mondial pour la nature, qui estime qu’il n’y a que 5 à 8 rhinocéros de Java. Leur existence comme espèce est toujours menacée, même si on l’espère accroître la sensibilisation et une industrie de l’écotourisme durable peut assurer l’avenir de l’animal. Lire plus »