Posts pour le mot-clé ‘Unesco’

Le ‘Don ca tai tu’ reconnu au patrimoine mondial de l’UNESCO

Don ca tai tuLe ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme a annoncé que le « Don ca tai tu »  (musique folklorique sud du Vietnam) fait désormais partie de la Liste représentative de l’UNESCO pour le patrimoine culturel immatériel de l’humanité.

La musique folklorique vietnamienne a été reconnue ainsi  11  nouvelles inscriptions sur la Liste de l’UNESCO par le Comité intergouvernemental pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel.

La demande a été déposée auprès de l’UNESCO en 2007 et de nombreuses activités de promotion ont eu lieu dans les provinces du sud pour renforcer les chances de gagner la reconnaissance de ce genre musical régional. Lire plus »

Le Vietnam demande la reconnaissance de l’UNESCO pour son traditionnel Tir à la corde

Tir à la corde VietnamLe ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme Vietnamien a demandé au Premier ministre la permission d’inscrire à la liste le jeu de tir à la corde traditionnel du nord du Vietnam dans un dossier multinational comprenant d’autres pays de la région qui sont également en quête de reconnaissance au patrimoine mondial de l’UNESCO pour cette pratique.

Selon le ministère, la Fondation du patrimoine culturel coréen les a convié à les aider à construire le dossier sur le tir à la corde traditionnel avec la Corée et d’autres pays asiatiques où cette compétition traditionnelle y est populaire. Lire plus »

L’ancienne ville de Hoi An devient une destination touristique majeure

hoi an vietnam guide province Quảng NamAu cours des dernières années, l’ancienne ville de Hoi An, située à environ 650 km au sud de Hanoï, est en train de devenir une destination touristique de prédilection au Vietnam. Hoi An, qui était autrefois un port de commerce international dans la province de Quang Nam du centre du Vietnam, a été exceptionnellement bien conservée et propose des merveilles architecturales qui comprennent des vieilles maisons, des temples, des pagodes et autres structures qui ont été construites à partir du 15ème jusqu’au 19ème siècle. En 1999, la vieille ville a été reconnue comme un site du patrimoine mondial par l’UNESCO.

Les structures présentes à Hoi An, qui sont pour la plupart en bois en utilisant la conception traditionnelle vietnamienne combinées à celles d’autres pays voisins, ont résisté à l’épreuve du temps.
Lire plus »

Le culte des Rois Hung reconnu comme patrimoine culturel immatériel de l’humanité

Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) a officiellement reconnu le rituel du culte des rois Hung de la province de Phu Tho au patrimoine culturel immatériel de l’humanité le 6 Décembre.

La reconnaissance du rituel unique au culte des rois Hung a été faite lors de la septième session du Comité intergouvernemental de l’UNESCO pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel à Paris le 6 Décembre.

En parlant du rituel culturel des Rois Hung, Mme Cécile Duvelle, une représentante de l’UNESCO, a déclaré que l’organisation avait hautement apprécié la préparation de la demande de reconnaissance du rituel comme un patrimoine culturel immatériel de l’humanité Lire plus »

Découvrez My Son, les ruines de l’ancien empire Cham classées au patrimoine de l’UNESCO

My Son est un ensemble de ruines de l’ancien empire Cham, sur la côte centrale du Vietnam. Il s’agit d’un site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.

My Son a été désigné au site du patrimoine mondial de l’UNESCO en 1999.

My Son a été construite par les Champas qui gouvernaient le centre du Vietnam à partir de 200 jusqu’à 1700 après JC jusqu’à ce qu’ils soient finalement annexé par les Vietnamiens dans le 19ème siècle.

Influencés par l’hindouisme ils ont construit des temples dans le centre du Vietnam. Parmi les temples les plus connus et conservant encore un usage quotidien par les bouddhistes on retrouve les tours Po Nagar Cham dans la ville balnéaire de Nha Trang dans le sud Est du Vietnam. Au 10e siècle certaines personnes Cham sont devenus des musulmans (il y a d’ailleurs des communautés musulmanes Cham qui vivent au Cambodge).
Lire plus »

L’UNESCO reconnait mondialement la réserve de biosphère de Dong Nai dans le Sud du Vietnam

Le 19 mai dernier, le Comité populaire de la province méridionale de Dong Nai et l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) ont annoncé la reconnaissance mondiale de la Réserve de biosphère de Dong Nai, devenant ainsi la 580ème réserve mondiale de biosphère.

En 2011, l’UNESCO avait rebaptisé le parc national Cat Tien en Réserve de biosphère de Dong Nai.

La réserve abrite 1700 espèces animales rares dont 40 espèces sont déjà inscrites sur la Liste rouge de l’UICN des espèces menacées, telles que le rhinocéros à une corne et le faisan.
La photo de l’article représente un troupeau de gayals dans le parc national de Cat Tien, à 150 km au nord de Ho Chi Minh-Ville.

Cette région est également le foyer pour 11 groupes ethniques minoritaires et la région est un véritable modèle, observant des mesures de préservation différents qui pour un développement durable pour la population locale et l’environnement, fondé sur la diversité biologique et culturelle.
Lire plus »

Le Hat Xoan ou chant printanier, reçoit la reconnaissance de l’UNESCO

Le Comité populaire de province de Phu Tho, a organisé ce week-end une cérémonie au Temple du roi Hung, afin recevoir le certificat de l’UNESCO, reconnaissant Hat Xoan ou chant printanier comme un patrimoine culturel immatériel mondial.
Le Chant Xoan dans la province de Phu Tho est un chant de rituel folklorique, pour fêter l’arrivée du printemps et honorer les rois Hung fondateurs. Des chants sollicitant un temps clément pour avoir bonnes récoltes futures pour les agriculteurs cultivant le riz dans les régions de moyenne altitude. Les chants ont été maintenant depuis que le temple du roi Hung a été construit au Vietnam.
L’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) a reconnu le Hat Xoan comme un chant du patrimoine culturel immatériel mondial dans le besoin urgent de protection. Lire plus »

L’UNESCO reconnaît le lac Ba Be comme troisième site de Ramsar du Vietnam

L’UNESCO a officiellement reconnu lac de Ba Be dans la province septentrionale montagneuse de Bac Can comme le troisième site Ramsar au Vietnam le 5 Juin, Journée mondiale de l’environnement.
Lac de Ba Be a été mentionné à la Convention de Ramsar le 2 Février, en tant que zone humide d’importance internationale. Le parc national Xuan Thuy dans la province de Nam Dinh avait déjà été mentionné en 1988, alors que Bau Sau dans le Parc National de Nam CatTien province de Dong Nai et Lam Dong et Binh Phuoc ont été mentionnés en 2005.

Ba Be est le plus grand lac naturel du Vietnam. Il a été formé il y a environ 200 millions d’années. Le lac est entouré de falaises de calcaire, qui à leur tour sont recouvertes par des forêts primaires.

Le Lac de Ba Be est un réservoir de biodiversité , Il fait également partie intégrale du parc national de Ba Be.

La Convention de Ramsar (Convention relative aux zones humides d’importance internationale, en particulier pour les habitats de la sauvagine) est un traité international pour la conservation et l’utilisation durable des zones humides, pour enrayer les empiétements progressifs sur les zones humides et la perte de ces ponts d’eau dans l’avenir, en reconnaissant les fondamentaux écologiques fonctions aux zones humides et leur valeur économique, culturelle, scientifique et récréative. Elle a été nommé ainsi par rapport à la ville de Ramsar en Iran. Lire plus »