Pourquoi visiter la ville de Hué au Vietnam

La ville d’Hue est intimement liée à la dynastie des Nguyen, basée à Hue, qui a régné de 1802 à 1945, quand l’empereur Bao Dai abdique en faveur du gouvernement révolutionnaire de Hô Chi Minh. La ville a traversé des périodes difficiles pendant la guerre du Vietnam, où elle a été conquise par les Viet Cong et détenu pendant 24 jours, pendant laquelle les VC ont abattus près de 1.000 personnes soupçonnées de sympathie avec le Sud, puis l’objet d’une campagne de bombardements américains pour reprendre de la ville.

Le point de repère principal est la rivière des Parfums (Huong Giang), avec la vieille ville et la citadelle sur la rive nord et la nouvelle ville, dont la plupart des hôtels et restaurants, sur le côté sud. Une grande partie de la rivière a sagement fait comme un agréable promenade et un parc parsemé de sculptures bizarres.
le Climat à Hué

la Météo Hue est assez mauvaise: les montagnes de Truong Son, juste au sud semblent refouler toute l’humidité, de sorte qu’il est généralement brumeux, pluvieux ou carrément des pluies. Le temps s’humidifie encore plus que d’habitude dans la saison des pluies d’hiver, notamment à partir de Février à la fin de Mars. Pour être sûr, apportez un parapluie tout moment de l’année. Ne pas oublier d’apporter un pull et une veste en hiver il peut faire assez froid, avec des températures tombant aussi bas que 8 degrés la nuit. Sinon, quand le soleil fait son apparition pour une journée ou une semaine, il peut atteindre 30 degrés.

Le temps est habituellement très sec pendant les mois d’été, quand la température peut atteindre les 30 °c. Les pluies d’été peuvent être lourdes, mais brèves, elles arrivent souvent de façon inattendue, alors que les pluies Février peuvent durer des semaines. La meilleure description de la météo à Hue serait « variable »

Qu’est ce qu’il faut absolument voir à Hué ?


la Citadelle impériale (Đại Noi)

L’ancien siège impérial de gouvernement et principale attraction de Hue, il s’agit d’un grand complexe tentaculaire de temples, des pavillons, des fossés, les murs, portes, boutiques, musées et galeries d’art, mettant en vedette l’art et de costumes de différentes époques de l’histoire vietnamienne. Merci à sa taille, il est aussi délicieusement calme – une denrée rare au Vietnam.

La citadelle a été malmené au cours des combats entre les Français et le Viet-Minh en 1947, et de nouveau en 1968 au cours de l’offensive du Têt, quand elle a été bombardée par les Viet Cong et bombardée par les Américains. En conséquence, certaines zones ne sont plus que des champs vides, des bouts de murs, et une plaque explicative. Les autres bâtiments sont intacts, mais, et quelques-uns sont dans un état mousseux. Pour le reste, tandis que la restauration est en cours depuis 20 ans, il est encore tout à fait un long chemin à parcourir. Attendez plusieurs heures pour le voir correctement. Entrée 55.000 dong 06 heures et demie-17h00 ouvert.

Ngo Mon . L’entrée principale sud de la ville, construit en 1833 par Minh Mang. La porte centrale, et le pont reliant à elle, étaient exclusivement réservées pour l’empereur. Montez au deuxième étage d’une belle vue sur la cour exquis. Le Ngo Mon Gate est l’entrée principale de l’enceinte impériale. L’Empereur adresse ses fonctionnaires et le peuple du haut de cette porte.

Le Palais Thai Hoa. salle de couronnement de l’empereur, où il s’asseyait dans l’état et de recevoir des dignitaires étrangers.

La Résidence Sanh Truong. Traduit par le «Palais de la Longévité », le Truong Sanh palais était la résidence de la mère du roi Tu Duc, l’impératrice Tu Du, sous la dynastie des Nguyen au 19e siècle. Il se trouve dans Tu Cam Thanh, l’une des deux grandes parties de la citadelle de Hue. Actuellement en rénovation, le projet, estimé à près de VND 30 milliards (environ 1,8 million de dollars), comprend la restauration de Lach Dao Nguyen, fossé de protection du palais, décoratifs formations rocheuses artificielles et les montagnes, les jardins de bonsaï, et la porte du palais . La restauration devrait être achevée en 2009, mais cela est douteux. Bien que n’étant pas officiellement ouvert au public, il est possible d’entrer dans l’enceinte et doit être vu, car même dans son état envahi, sa beauté est reconnaissable.

Cité Interdite Pourpre. Directement derrière Palais Thai Hoa, mais il a été presque entièrement détruite pendant l’offensive du Têt de 1968 et que le Palais plutôt banale Mandarin sur les deux côtés restent.

Les Tombeaux des empereurs :

Les autres attractions très en vogue à Hue sont les tombeaux des empereurs, qui sont situés le long de la rivière des Parfums sud de la ville. Ils sont accessibles en taxi ou en vélo de la ville, mais la meilleure façon de les voir est de louer un bateau fluvial et partez pour une croisière. Planifiez de faire une journée complète de celui-ci.

Les Visites de groupes coûtent habituellement environ 2 $ US, qui comprend un excellent (vraiment!), Déjeuner à bord du bateau, mais ne comprennent pas l’admission sur les tombes (55.000 dong chacune, moins cher pour les locaux, bien sûr) ou le coût d’une moto à partir du quai à chaque tombe. Si vous êtes avec un groupe, le prix devrait être fixé par le bureau de tourisme à environ 25.000 dôngs pour chaque aller-retour. Choisissez une tournée avec quelques arrêts que possible. Certaines entreprises saindoux leurs itinéraires avec des visites de fermes et de soie quelques pagodes, promettant de tout combiner dans soigneusement, les voyagistes ne sont cependant pas connues pour leur gestion du temps, et vous vous retrouverez s’élança le long et frustré pendant au moins un des les tombes.

Si vous voyagez sur votre propre location de bateaux, ou une moto et le pilote devrait coûter aux alentours de 20 US $, y compris des aveux nouveau pas tombeau. Toutes les tombes peut être parcouru à partir des quais en allant de dix minutes à une demi-heure. Les chemins sont pour la plupart évidentes, mais vous ne devriez pas essayer sans une carte ou d’un formidable sens de l’orientation. La plupart des tombes sont ouvertes de 7h30 ou 8 heures-17h30, selon la saison; noter que les groupes de touristes arrivent vers 10 heures et de partir vers 15 heures afin de revenir avant le dîner, afin de planifier en conséquence pour éviter les foules. Vous ne le regretterez pas.

Les tombes sont également facilement accessibles en vélo, bien qu’il y ait une pénurie de bonnes cartes de la façon de les atteindre. Demandez à votre hôtel de location de vélos et de cartes, et faire preuve de prudence sur les routes encombrées et potentiellement défoncées. C’est probablement la plus économique (et agréable, si vous aimez le cyclisme) de manière à atteindre les tombes.

Les tombes se valent le coût et l’effort. Ils la plupart datent de la fin du 19e ou au début du 20e siècle, lorsque les empereurs avaient été réduits à des figures de proue sous domination coloniale française et avait peu de choses à faire que de construire eux-mêmes d’élaborer des tombes. Les meilleurs d’entre eux sont le tombeau de Tu Duc, le tombeau de Minh Mang et le Tombeau de Khai Dinh, qui sont tous d’excellents exemples de l’esthétique du Vietnam bouddhiste et l’architecture. Les plus âgés ont été autorisés à tomber en ruine pittoresque semi-, bien que certains sont en cours de restauration.

Dans l’ordre chronologique :

– Tombeau de Gia Long (40km) – la distance la plupart des tombes, calme et délabré que Gia Long, premier empereur Nguyen, a été notoirement despotique.

– Tombeau de Minh Mang (12km) – dans ce complexe opulente, les principaux bâtiments sont disposés sur un axe est-ouest, y compris une cour entourée de statues guerrier et plusieurs temples et des pavillons. Plusieurs ponts traversent deux lacs avant de l’axe se termine avant le tumulus majorité (qui est encerclé par une clôture). Le mausolée caractéristiques de grands jardins et les lacs: un endroit agréable pour s’asseoir et se détendre. Si vous êtes laissés par bateau note qu’il ya une bande de vendeurs de souvenirs pour naviguer durant le court trajet jusqu’à l’entrée du mausolée.

– Tombeau de Thieu Tri (8km) – construit en 1848.

– Tombeau de Tu Duc (7km) – Construit 183364 à 1867, le complexe a été une deuxième ville impériale où l’empereur se rendit pour « vacances de travail ». nature contemplative Tu Duc et de l’esprit poétique se reflète dans le paysage et l’arrangement des 50 bâtiments qui se tenait à un moment ici. Un vaste ensemble tentaculaire complexe autour d’un lac, avec des pavillons en bois et des tombes et des temples dédiés aux femmes et aux courtisanes favorisée (Tu Duc avait 104 à choisir). Le quartier des courtisanes sont en ruines, seuls les contours et les murs croulants gauche au milieu des vagues envahis d’herbes et de silence, mais d’autres domaines sont étonnamment bien conservés. Le tombeau de l’empereur lui-même, caché dans le dos, est étonnamment modeste – la cour final est presque vide avec seulement un cercueil de pierre au milieu. (Les tombeaux de l’impératrice Le Anh et Thien Phuc Kien empereur, qui a brièvement déclaré en 1884, se trouvent également ici.) Essayez d’esquiver les foules pour celui-ci.

– Tombeau de Dong Khanh – construit en 1917.

– Tombeau de Khai Dinh (10km) – datant de 1925, c’est le mieux conservé du lot et, bien que relativement compact, très grand, à première vue. S’il suit la formule classique du parvis menant à la tombe de l’empereur, avec statues de la fréquentation, les amateurs d’architecture seront place des influences européennes. Le tombeau lui-même est complètement au-dessus de mosaïques incroyablement détaillés et riches de cabrioles dragons. Essayez d’arriver à celui-ci au début, car il est une halte privilégiée pour les groupes-bus d’Asie. Aussi, vous voudrez peut-être quitter le sentier touristique et la tête de la colline sur le côté droit de la tombe, où un petit temple se trouve. Vous aurez une vue magnifique de la tombe et la vallée elle est confrontée.

Autres lieux à visiter :

– La pagode Thien Mu (4km) – perché sur une falaise surplombant le fleuve et le logement de l’or et d’argent très fine des images de Bouddha. La pagode Thien Mu surplombe la rivière des Parfums et est le symbole officiel de la ville de Hue. Thien Mu signifie «femme âgée céleste», et renvoie à une vieille légende sur la fondation de la pagode. Regorge d’opportunités pour de superbes photos.

– L’Aéroport de Phu Bai est un incontournable si vous êtes intéressé par la guerre. L’aéroport a été une bande de terre au cours de la guerre d’Indochine. Puis, durant la guerre du Vietnam, une garnison américaine a été affecté là-bas et construit l’aéroport avec des bunkers en béton, une piste goudronnée, et quelques objets de luxe des autres. L’aéroport a été vital pour garder Hue fournies lors de l’offensive de Pâques de 1972, lorsque «Charlie fait un bond de la ligne ». L’aéroport conserve les bâtiments d’origine construit par les Américains, mais ils ont été équipés pour une utilisation par les Vietnamiens.

Les activité à faire à Hué :

– Masseurs aveugles – à l’Institut pour les aveugles, au large de la rue Phan Boi Chau (Kiet / Alley 180 Phan Boi Chau) sur le droit de la colline à environ 1 km après la voie ferrée (pour trouver un petit panneau bleu avec l’anglais). 30.000 dong / heure. Tout le travail du personnel et de vivre dans cet établissement et parler un peu anglais. C’est là que les habitants vont.

– Mon Un printemps chaud et Spa – 7 km de Hue sur le chemin de Thuan An Beach. US $ 3 pour les étrangers d’utiliser la piscine et 2 piscines thermales. L’eau a ici une forte teneur en soufre, censés avoir des prestations de santé.

– Thanh Tan – sources d’eau chaudes – environ 13 km de Hue Centre. Semblables à mon An, mais sans l’odeur de soufre. Ce site est entouré de bois, qui sont agréables à explorer. A obtenu son diplôme sections. Commencez par la section cool, et le travail vers le haut. Le plus chaud de l’article est effectivement fermé, car il est trop chaud pour se baigner Il y a aussi des piscines privées pour 2 ou 4 personnes, et une piscine. Il ya un petit restaurant sur le site. C’est également là que les locaux de l’eau embouteillée Thanh Tan minérales vient.

– La plage de Thuan An à 15 km de Hue.

– Musée Ho Chi Minh-6 D Le Loi – Entrée libre. Contient des photos et des informations sur Ho Chi Minh, ainsi que l’histoire de Hue en photographies.

You can leave a response, or trackback from your own site.


One Response to “Pourquoi visiter la ville de Hué au Vietnam”

  1. […] nom l’indique est originaire de l’ancienne capitale impériale du Vietnam central, la ville du Hué. Le bouillon est préparé par la cuisson os de bœuf sur une longue période de temps, auquel est […]

Commentez