Pourquoi visiter la ville de Hội An au Centre Vietnam

Hoi An ( Hội An ) est une des plus belle ville du Vietnam, située dans le centre Vietnam, juste au sud de Da Nang. La vieille ville de Hoi An est répertorié comme un site du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Hoi An, autrefois appelé Faifo, était un port d’envergure internationale au 16ème et 17ème siècles, et les nombreuses influences étrangères sont encore perceptibles de nos jours. Bien que les affaires maritimes importantes ait était déplacées depuis longtemps à Da Nang, le cœur de la ville est encore la vieille ville, pleine de ruelles tortueuses et de maisons de commerce de style chinois, qui donne une atmosphère particulière aux soirées lorsque le soleil se couche. Bien que presque tous les magasins soient maintenant liés à l’activité touristique, la région a été largement préservé telle quelle, ce qui est inhabituel au Vietnam, et la rénovation s’est faite lentement et soigneusement.

L’artère principale de la vieille ville est la Tran Phu. Juste au sud de la vieille ville, sur la rivière Thu Bon, se trouvent les îles ; avec l’ouest de Hoi An accessibles via Hai Ba Trung, et l’est, se trouve Cam Nam accessible par Hoang Dieu.

Le centre de Hoi An est très petit et les rues sont piétonnes, vous pourrez donc vous balader paisible au centre. Les 14 et 15 de chaque mois lunaire, beaucoup d’activités sont présentes dans la vieille ville, ainsi que des jeux traditionnels tels que bai choi, trong quan, et nieu dap.

Pour aller à la plage ou à atteindre certains hôtels les plus reculées, il vous sera pratique et peu coûteux de louer un vélo. Les taxis sont rares, mais peuvent être appelés par téléphone ou bien autre option reste les motos taxis.



La circulation à Hoi An est minime, donc si vous avez été un peu découragé pour monter sur un vélo dans les grandes villes, les petites villes et la campagne environnante comme Hoi An sont idéales pour s’habituer aux règles de la route.

Obtenez une voiture pour visiter My Son tôt le matin, à environ une heure, ou les montagnes de marbre, une quarantaine de minutes au nord vers Da Nang.

Ce qu’il vous faudra voir à Hoi an :
– Les Bateaux Cygnes, sur la rivière, cee sont littéralement des bateaux de passagers en forme de cygnes géants dont les yeux s’allument la nuit, sympathique.

L’entrée à tous les sites historiques de Hoi An se fait via un système de coupons, procurez vous un ticket qui peut être utilisé pour entrer dans cinq attractions: un musée, une vieille maison, une salle de réunion, l’atelier d’artisanat (et spectacle de musique traditionnelle) ou le théâtre traditionnel, et, soit le pont couvert japonais ou le Temple Quan Cong. Les billets sont vendus à divers points d’entrée dans la vieille ville, y compris Hai Ba Trung Street, et aussi à certaines des attractions, y compris la salle de l’Assemblée cantonais. La Ville demande a ce que les visiteurs soit habillés « décemment » en visitant les sites de la vieille ville.

Le Pont couvert japonais (Chua Cau ou Lai Vien Kieu), à l’extrémité ouest de la rue Tran Phu. Le pont a été construit dans le début des années 1600 par la communauté japonaise, environ 40 ans avant qu’ils ne quittent la ville pour retourner au Japon en vertu de la stricte politique de sakoku appliquées par le shogunat Tokugawa, et rénové en 1986. Aujourd’hui, c’est le symbole de Hoi An.

Le Temple Quan Cong, 24, rue Tran Phu.

– Le Musée de la culture populaire, 33, rue Nguyen Thai Hoc. Ce musée documente la robe et de la culture des régions rurales du Vietnam.

– Musée de la Céramique du commerce, 80, rue Tran Phu.

– Le Musée d’Histoire et de Culture de Hoi An, 7, rue Nguyen Hue. Photos en noir et blanc de Hoi An, prises dans le début du 20e siècle. Il abrite également un vieux canon, environ deux-mille pots ans de la période de Sa Huynh, et une caisse pleine de briques neuvième siècle et les carreaux de la période de Champa.

– Le Musée de la Culture Say Huynh, 149, rue Dang Banc. La collection principale du musée se compose de la poterie et des urnes du 1er et 2e siècles. L’étage est un autre musée, le Musée de la Révolution. Sa collection principale se compose d’images de héros de guerre et une collection d’armes comme les lance-grenades, des mitrailleuses et des AK 47.

– La Maison Phung Hung, 4 Nguyen Thi Minh Khai Street, juste à l’ouest de le pont japonais. Maison traditionnelle de deux étages en bois, habité depuis plus de 100 ans par huit générations.

– La Maison de Thang Quan, 77 rue Nguyen Thai Hoc.

– La Maison Tan Ky, 101 rue Nguyen Thai Hoc.

– la Salle de l’Assemblée cantonaise (Quang Dong), 176, rue Tran Phu. Construit en 1885, elle dispose d’une cour calme avec des statues d’ornement.

– Hall de Réunion de Hokien (Fujian) (Phuc Kien), 46 rue Tran Phu. Construit en 1757.

– Hall chinois de Rencontre de l’ensemble communautaire (Trieu Chau), 157 Nguyen Duy Hieu. Construit en 1887. Il est près de la salle de Fujian, couvrant également le bloc.

– L’ Atelier d’artisanat Hoi An, 9, rue Bach Dang. des spectacles de musique folklorique sont effectués à 10 heures 15 et 15 heures 15 tous les jours sauf le lundi.

– LeThéâtre traditionnel, 75 rue Nguyen Thai Hoc.

– L’orphelinat de Hoi An est situé juste à côté de l’église catholique romaine. La fondation Kianh travaille en permanence à l’orphelinat afin d’améliorer la santé des enfants, l’éducation et la qualité de vie.



A voir en dehors de la ville de Hoi An :

– La plage Cua Dai , elle est située à 5 km de Hoi An, c’est également un quartier de Hoi An.

– la plage An Bang , elle est située à 2,5 km de Hoi An. Elle est connu comme la plage la plus paisible. ( du moins plus que celle de Cua Dai )

– My Son – les ruines de l’ancien empire Cham, dans la jungle à un peu plus d’une heure de la ville

– Les îles Cham offrent des excursions, de la plongée en apnée ou la plongée sous-marine

– Les montagnes de marbre, 9 km près de Da Nang, valent bien un voyage le matin ou l’après-midi de Hoi An.

Hue – l’ancienne capitale impériale, à quelques heures en voiture ou en train.

Da Lat – les villas françaises à l’air pur de la montagne pour fuir la chaleur et l’humidité de la côte.

You can leave a response, or trackback from your own site.


4 Responses to “Pourquoi visiter la ville de Hội An au Centre Vietnam”

  1. […] Ce billet était mentionné sur Twitter par Tourizoom, Vietnam Guide Voyage. Vietnam Guide Voyage a dit: Pourquoi visiter la ville de Hội An au Centre Vietnam (http://bit.ly/9XkfOd) […]

  2. […] intéressants pour la célébration du Tet (Nouvel An lunaire Vietnamien ) dans la ville de Hoi An qui se situe dans la province centrale de Quang […]

  3. […] lire la suite de l’article : Pourquoi visiter la ville de Hội An au Centre Vietnam […]

  4. Jérémy dit :

    Merci pour toutes ces infos ! J’ai une amie qui y est en ce moment, j’ai vu des photos sur Facebook et ça m’a donné envie d’en savoir plus. Une recherche google et je tombe sur ton site très bien fait et très complet, je le mets de côté pour quand je partirai là bas !

    A+
    Jérémy

Commentez